Sylvie Kyral à la galerie st Louis le 11 octobre 2012 (photo Henry Hermellin)









SYLVIE KYRAL

Maintenant...que l'être humain dérive vers les horizons nouveaux...la peinture de Sylvie Kyral, nous rappelle l'irrévocable nécessité de croire aux confitures d'orange, aux marmelades de damasco ( albaricoque pour ceux qui ne connaissent pas ), aux mamans accrobates et aux enfants éberlués...Certes, sa peinture nous rend les instants d'un bonheur futur aux traits plus-que-parfaits...Sylvie Kyral a le pinceau sonore, comme une corde tendue entre son âme et la clé de sol. Les toiles se laissent habiller de blouses à carreaux, et ses personnages, jaillissant d'une marelle à signes, nous demandent: " Qquelle heure est-il ? " Mais l'heure on s'en fiche (éperdument d'ailleurs). Sylvie Kyral est née d'un oeuf de Kyralator Supérior sur la planettev Kokiaïlles, aux confins de la galaxie. Cela explique sa technique particulière du jaune d'oeuf....A.Cuadros