Travail plastique - Travail du rêve  



Dans les territoires que j’explore par la marche et le voyage, la réalisation de mon œuvre plastique commence toujours par des séries photographiques. Ces prises de vue constituent les premiers éléments de mon travail. Il peut s’agir de photos de friches industrielles, de passants dans mon quartier, de paysages urbains, de linge qui sèche aux fenêtres ou de sites naturels. De retour à l’atelier, déplacement physique fait suite un déplacement de médium choisi en fonction de l’œuvre à venir.


Les différentes opérations plastiques réalisées sur mes images sources donnent épaisseur et consistance au processus plastique et pourraient être présentées comme œuvres à part entière, en tant que séquence, ou bien laissées de côté. La marche, l'intention gestuelle et l'élan intérieur de création sont noués ensemble, animés d'un mouvement qui engendre dans sa continuité l'œuvre plastique.Toutefois, à un certain point de développement ou de maturité de l'œuvre, celle-ci s’échappe grâce à un saut créatif et trouve tout à coup son autonomie. Elle reste alors, et les étapes intermédiaires s’évaporent comme au réveil ; elle reste, à la fois porteuse de sa genèse et ne laissant subsister que son propre mystère.


 

Dreams' work, creative work

 

 

In the countries which I explore by walking and travelling, the creation of my works always begins with a series of photographs. These shots constitute the first elements of my work. It can be photos of waste industrial land, of passers by where I live, urban landscapes, drying washing hanging at the windows or of natural sites. Once back in my studio, the physical displacement is followed by the displacement of the medium chosen in accordance with the future work.

 

The different operations realised on my source images produce weight and consistence to the creative process and could be presented as works in their own right, as a sequence. Or again be left behind. Walking, the gestural intention and the inside run up of the creation are knotted together, animated by a movement which produces the artistic work in its continuity. To a certain point of development or maturity of the picture, this escapes, thanks to a creative jump, and discovers suddenly its autonomy. This stays and the intermediate steps evaporate as when waking up; it remains, at the same time bearing its genesis and only leaving its own mystery.