"Détachée des indices de la réalité physique, la non-figuration en peinture incite à la rêverie. L’âme est beaucoup trop désobéissante pour les limites imposées par le corps. La peinture de Stigmann entretient de façon dynamique la réalité sensitive de cette situation paradoxale. La relation de l’artiste avec la peinture est existentielle : “Je vis intensément chacune de mes toiles comme une aventure énigmatique. Mes peintures sont les reflets de mes états d’âme, de mes rêves et de ma liberté”.

 Stigmann se sert de la libre gestuelle pour fixer sur la toile la réalité des sensations qui l’habitent. Ses rouges, ses bleus froids, leur masse lourde, leur surface onctueuse, organique et sensuelle, qu’elle caresse, parfois éclate comme un sculpteur, agissent comme les signes d’une étrange constellation.  

 Le mouvement est un élément important dans la peinture de Stigmann. Elle déplace la matière, reconnaît ses forces. C’est aux origines des formes, aux origines des mondes que l’imagination de celui qui regarde y est conduite. Souvent la femme artiste évoque dans ses créations la naissance cosmique des quatre éléments : l’air, le feu, la terre et l’eau."

Detached from the indices of physical reality,the absence of representation in painting encourages daydream. The soul is too disobedient for the limits imposed by the body.

 The painting of Deborah Stigmann maintains in a dynamic way the sensitive reality of this paradoxical situation.

 The relation between the artist and the painting is existential."I live each one of my paintings intensely as a new adventure, magic, enigmatic.My paintings are the multiple reflections ofmy states of mind, the expression of my dreams and my freedom."

 Stigmann uses freebody movement to fix on the canvas the feeling within her. Her reds, her cold blues, their heavy mass,their organic and sensual surface that she strokes, sometimes burst like a sculptor, act like the signs of strange constellations.

 Movement is an  important component in Deborah Stigmann's painting. She moves matter, acknowledges her forces. The imagination of the viewer is lead to the origin of shapes, the origin of worlds. Often the woman artist evokes in her creations the cosmic birth of the four elements: air, fire, hearth and water.